“ Buvez un peu. Vous allez faire un malaise.”

Bien que plongé dans une torpeur cotonneuse, David accepta le récipient d’eau fraîche avec plaisir. Il se sentait bien mieux entre ces murs qu’exposé dans les dunes. Mais où était-il ? L’architecture du lieu lui en rappelait plusieurs autres en même temps. Face à lui se tenait… une créature humanoïde. Deux bras, deux jambes, une bouche, des yeux. De grands yeux aux pupilles verticales. Une peau écailleuse présentant différentes nuances de vert, de bleu, de brun…

— Qu… qu’êtes… qui êtes-vous, bégaya David. Où suis-je ?

— David ! Réveille-toi !

— Où suis-je ?

Ahmed le giflait.

— David !

— Ahmed ? Où… où est-il ?

— De quoi tu parles ? Les cousins vont te ramener. Il ne faut pas que tu restes comme ça !

Ahmed fit signe à deux employés des fouilles pour qu’ils l’accompagnent jusqu’à sa tente et l’aident à s’allonger. À peine étendu, David se remit à rêvasser à demi-éveillé.

***

“ Eh bien, vous nous avez fait une frayeur, David.

David ne savait pas s’il devait répondre. Qui était cette créature ? N’était-elle pas simplement le fruit de son imagination ?

“ Je suis Gooples. Et non, je ne suis pas le fruit de votre imagination. Nous sommes à la croisée de nos mondes.

David se rendit compte qu’il était à la fois sous sa tente et dans le bâtiment où évoluait Gooples, qui manipulait le cube avec une facilité déconcertante. L’objet paraissait soudain si petit entre les grandes mains de la créature.

“ Vous avez trouvé le Cubovision. Il n’est pas aussi facile à maîtriser qu’il en a l’air. Surtout pour quelqu’un comme vous qui n’a pas encore ouvert son œil intérieur. Il est nettement plus évolué que l’ancien dispositif.

— Si vous le dites…